L’accueil, une tradition de notre fenua….

S’il est vrai que la Polynésie est réputée pour son accueil, on trouve parfois quelques exceptions à la règle.
La scène a de quoi surprendre. Hier soir, suite à la rencontre entre les athlètes et Valérie Adams  (championne Olympique et du Monde) ainsi que Ash Maloney (champion du monde juniors du décathlon), alors que se déroulait pour certains privilégiés un cocktail organisé par la fédération d’athlétisme de Polynésie Française dans la loge d’honneur du stade Pater, les athlètes des délégations invitées aux Océania Polynésiens, à savoir Néozélandais, Samoans, Tongiens, Cook etc….. prenaient eux, leur repas dans leurs barquettes à même le sol de la piste du stade Pater ou assis dans les tribunes,  pendant qu’on pouvait croiser certains jeunes de la sélection de Tahiti dans les rayons de Hyper U contraint d’aller acheter eux même de l’eau pour leur repas.
Même si cela n’a semble t’il pas altéré la bonne humeur ambiante des athlètes, on peut se poser des questions sur les raisons de ce traitement pour le moins surprenant de la part de la FAPF, alors que les athlètes sont logés à l’IJSPF et qu’il y a dans ce bâtiment, toutes les infrastructures adéquates de restauration.

Océania Polynésiens: Loveleina Wong-Sang médaille d’or et record de Polynésie

Loveleina Wong-Sang a fait parler la poudre au lancer du poids U18, elle confirme ses récents progrès constatés à l’entraînement par son coach Tumatai Dauphin. Auteur d’un concours solide, elle explose son record personnel et s’adjuge le record de Polynésie cadettes avec 14m43. Elle devance sa camarade d’entraînement Vaihina Doucet et la Samoa Julia Sanft. Elle réalise au passage la 2ème performance française de l’année 2018. Une belle entrée en matière en un début de saison, avec la joie et l’honneur d’être félicitée par Valérie Adams en personne.

Valérie Adams, la grande Dame de l’athlétisme mondial

C’est un honneur et une grande joie  pour Tahiti de recevoir Dame Valérie Adams, qui compte parmi les palmarès les plus éloquents de l’athlétisme mondial.
Invitée par l’OAA, à l’occasion des Océania Polynésiens, la native de Rotorua en 1984  en Nouvelle-Zélande s’est construit patiemment pour devenir la référence dans l’histoire du lancer du poids, qu’elle a dominé sans partage jusqu’à ce que la maternité la tienne éloigné des stades et ce encore jusqu’en 2019 puisqu’elle sera de nouveau maman en avril prochain.
Avec deux titres Olympique et une médaille d’argent, accompagné de 6 titres de championne du Monde dont deux fois en salle, elle a écrasé la discipline pendant onze ans.
A 34 ans l’envie de lancer est toujours là nous disait’elle hier soir et son prochain objectif reste la participation au prochain Jeux Olympique de Tokyo en 2020.
Elle a partagé avec les athlètes des Océania hier soir, un peu de son expérience et ont voyait dans les regards des jeunes la lueur d’inspiration qu’elle pouvait leur transmettre. Cela fera naitre peut être des vocations chez nos jeunes Tahitiens dont on connait le potentiel dans les lancers.

Raphael Armour-Lazzari sera présent aux Océania Polynésiens

Le recordman de Polynésie juniors et espoirs du 10km en 33’46 Raphael Armour-Lazzari a fait le déplacement pour participer aux Océania Polynésiens vendredi et samedi prochains où il sera présent sur 3000m, vu que ne seront pas disputés ni le 5000 ni le 10 000m faute de participants. Rappelons que Raphael partage sa pratique entre le triathlon qu’il pratique à un haut niveau en métropole et l’athlètisme.

Arrivée des membres de l’OAA

Les membres de l’Oceania Athletics Association chargés de l’organisation des Océania Polynésiens avec à leur Tête Yvonne Mullins sont arrivés à Faa’a. Ils ont pris leurs quartier à Papeete à l’hotel Tahiti Nui et sont déjà a pied d’oeuvre.