Marathon de Moorea: Tutea Degage s’impose en 2h45′

Tutea Degage (Tefana) s’impose lors de l’édition 2019 du marathon de Mooera en 2h45’44, il devance le coureur métropolitain Corentin Pruvot de Concarneau en 2h57’49 et Jean-Marc Carcy (Punaruu) en 3h05’15. Tutea a eu la joie de retrouver sur la ligne d’arrivée son coach Laurent qui a quitté le fenua depuis 23 ans et qui a fait spécialement le voyage de métropole pour l’occasion. Pour rappel Laurent a longtemps entraîné Georges Richmond notamment lors de sa victoire à Moorea en 1996 en 2h32′

RETROUVER LES RESULTATS DES DIFFERENTES COURSES ICI.

Nouveaux records pour Raphael Armour-Lazzari sur 10Km à Aubergenville

32’31 c’est le temps des nouveaux records de Polynésie juniors et espoirs réalisés aux 10km d’Aubergenville par Raphael Armour-Lazzari dimanche dernier dans la région Parisienne. Il passe pour la première fois sous la barre des 33′. et confirme ses progrès constant sur la distane. Pour rappel en janvier Raphael était en stage au Kenya, beaucoup d’effort et d’investissements qui portent leurs fruits aujourd’hui.

Charles Delys décroche l’argent aux championnats du Monde Master 2019

Bien en jambe aprés son 3000m d’hier (voir article) , Charles Delys a sur le 8km Cross country M35 pris une belle médaille d’argent de ce championnats du Monde Masters en Pologne à Torun. Il a été devancé par le Bielorusse et a bataillé avec l’Allemand qu’il devance de 3 petites secondes de bonheur. Contrat rempli donc pour Charles qui va maintenant poursuivre sa préparation marathon en toute Continuer la lecture de Charles Delys décroche l’argent aux championnats du Monde Master 2019

Charles Delys 6ème aux championnats du Monde Masters à Torun

Un grand bravo à Charles Delys, qui a fini 6ème en 9’00 »45 au 3000m des Championnats du monde Masters à Torun en Pologne. Charles Delys avait représenté Tahiti aux championnats du Monde à Daegu en 2011, il détient toujours les records de Polynésie du 1500m, du 3000m et du 10km. Charles qui est en préparation marathon devrait être plus alaise demain lors de l’épreuve de cross country.
A noter aussi que Majid Mazrar un autre coureur de haut niveau présent sur Tahiti entre 2003 et 2005 est aussi engagé sur ces championnats.

Qu’en est’il du Classement Top Ten hors stade 2018-2019 ???

Où est donc le classement du Top Ten hors stade, 7 mois après le début de la saison ??
C’est en substance la demande de plusieurs personnes qui souhaitent avoir des infos sur leur classement.
Alors que nous avons dépassé la moitié de la saison.  la FAPF n’a toujours pas fait de classement  bien que déjà 8 courses inscrites au Top Ten ont été courues.
(Les Foulées du front de mer, Défis Tahiti Iti, Féria Carrefour, Corrida Faaa, Championnat 10 km, Championnat Cross, Championnat Semi, La Presqu’îlienne).
Le classement Top Ten n’est hélas pas un cas isolé, puisque la fédération n’a pas jugé bon non plus, de faire le classement du Top Ten piste et que 4 mois aprés le début 2019, et ce malgré les demandes, on attend toujours de la part de la commissions des classements, le livre 2018 qui met à jour records et meilleures performances.
Que fait donc la FAPF aujourd’hui, alors que jusqu’aux dernières élections début 2018, et ce depuis de nombreuses années, ce travail administratif basique avait toujours été fait et rendu dans les temps par l’équipe précédente.
Force est de constater que les dirigeants actuels de la FAPF font peu de cas du respect des nombreux athlètes sur route et sur piste qui se donnent à fond à chaque compétitions.
Il est regrettable de constater une fois de plus,  que visiblement aujourd’hui, les priorités des dirigeants de la FAPF se trouvent ailleurs , reste à savoir où exactement.

Au départ les objectifs du Top Ten Hors Stade étaient :

  • Créer une émulation entre les meilleurs athlètes.
  • Offrir des courses de qualité (parcours, organisation etc.).qui dans le futur pourraient être labellisées.
  • Inciter les non licenciés à intégrer un club par la prise d’une licence.
  • De fait, mettre en avant son club.
  • Développer l’esprit sportif, mettre en avant une certaine éthique du sportif, respect des règles, fairplay, etc.

aujourd’hui aucun de ces objectifs n’est réalisé.